01  
     
 

EHZ

ou le collectif du passage dans les bois...

 
 

EHZ-FESTIBALA

Il n'est pas question ici de résumer l'historique d'un festival qui résiste au sponsoring, au label ministère de la culture, et autres institutions étatiques. Ce festival, au cœur du pays basque, terre de croisement de luttes et de résistances, tient parce qu'un peuple le fait vivre à grand coup de bénévoles mais surtout de volonté « colibrisque». Il est une zone de réflexion sur l'engagement et la solidarité dans un système global que l'on sait désormais suicidaire. Nous avions alors l'envie de proposer notre soutien, par une possibilité artistique.
Il est essentiel pour nous de toucher des publics et sortir du spectateur habituel du monde des arts, sorte de chenil vulgaire et sophistiqué, agoraphobe, promenant la « démocratisation culturelle » un peu partout avec elle, mais prête à la mettre en cage aussitôt qu'un bulldog indiscipliné serait en mesure de théoriser autour de bave et d'éternité.

Il nous ont alors proposé d'occuper le couloir qui traverse les bois avant d'atteindre l'espace de la scène principale. La symbolique du lieu nous a évidemment questionné, interrogé, sur un monde particulier... et nous voulions créer une réponse drôle et sauvage à l'intrigue de ce dialogue : le passage, la forêt, le maquis, la contrebande, la pénombre, l'obscurité d'une zone à franchir avant la lumière du dancefloor... Nous sommes alors partis du détournement d' une partie des œuvres de Goya, et plus particulièrement Los Caprichos. Satire totale d'un art face à une société du clair-obscur. D'actualité ? Je ne sais pas mais l'odeur des vieilles saucisses sentent encore aujourd'hui le cramé...les rois ne sont pas tous morts, et leurs remplaçants ont la gâchette enclenchée...quel constat peuvent rapporter les artistes ? Si ce n'est réactualiser les colères éternelles !

160 métres de bâches agricoles ont été alors peintes en atelier et installées sur les barrières. On remercie encore les organisateurs et les bénévoles du festival pour la confiance et l'accueil .

GORA GOYA KOLEKTIBOA !


Photos des bāches en PDF

 





EHZ_01 EHZ_02 EHZ_03 EHZ_04
EHZ_05 EHZ_06 EHZ_07 EHZ_08
EHZ_09 EHZ_10 EHZ_11 EHZ_12
EHZ_13 EHZ_14 EHZ_15 EHZ_16
EHZ_17 EHZ_18 EHZ_19 EHZ_20
EHZ_21 EHZ_22 EHZ_23 EHZ_24
EHZ_25 EHZ_26 EHZ_27 EHZ_28
EHZ_29 EHZ_30 EHZ_31 EHZ_32
EHZ_33 EHZ_34 EHZ_35 EHZ_51
EHZ_52 EHZ_53 EHZ_54 EHZ_56
EHZ_57 EHZ_58 EHZ_59 EHZ_60
EHZ_61 EHZ_62 IMG_5829 IMG_5831